Laetitia Arnould

Divider Vertical Gauche
Divider Vertical Droite
laetitiaarnould

Il était une fois … Une petite fille qui rêvait de magie et qui s’amusait à créer des univers faits de merveille et de féerie. Celle qui se plaisait à inventer des histoires pour son petit frère ne perd pas son amour pour les livres et les belles phrases au fil des années : elle le cultive, elle écrit beaucoup, elle s’abreuve de légendes, bercées par les terres de caractère qui marquent sa vie : l’Italie où prennent ses racines, les montagnes vosgiennes qui l’ont vue naître et la Bretagne qui l’a adoptée.

Laetitia Arnould, dont le prénom signifie « joie » en latin, est aujourd’hui une auteure-illustratrice pétillante et prolifique dont la plume douce et enchanteresse plonge les lecteurs au cœur d’intrigues aussi raffinées que palpitantes, toujours teintées de cette magie particulière qui la caractérise.

Déjà paru chez Magic Mirror en 2017 : Ronces Blanches et Roses Rouges

front

Suivez son actualité sur son site internet et sur sa page Facebook

Divider Horizontal

L’auteure en trois questions

Ces dernières années sont marquées pour vous, par de nombreuses publications, qu’est-ce qui vous pousse à écrire ?

J’imagine sans cesse des histoires, souvent magiques ou mystérieuses; il y en a d’ailleurs une ou deux qui attendent patiemment que j’en reprenne l’écriture. Dès qu’il me vient une idée, que ce soit en journée ou en pleine nuit, je la note dans un carnet, pour éviter qu’elle ne s’évanouisse. Ensuite, je rédige des résumés ou des plans, avant de procéder à l’écriture de la trame de mes histoires.

J’ai envie d’en inventer encore un tas d’autres, et j’ai réellement besoin de les écrire. Pour les mettre sur du papier et aussi parce que cela me permet de m’évader dans les mondes magiques que je crée. La possibilité de publier ces histoires est un véritable cadeau, car elle me donne la chance de les partager avec d’autres rêveurs, petits et grands…

Dans le titre à paraître, Ronces Blanches et Roses Rouges, il est question d’un pianiste et la musique joue un rôle à part entière. L’intrigue de votre roman Aeternam Opera se déroule au cœur d’un opéra secret. Avez-vous un rapport particulier à la musique ?

J’ai toujours adoré la musique. D’ailleurs, il n’y a pas une seule histoire que j’ai écrite sans avoir un casque sur la tête pour écouter mes mélodies favorites et m’immerger dans une bulle musicale. La musique m’aide à écrire…

Petite fille, je rêvais d’être musicienne ou chanteuse, j’étais bonne élève au cours d’éducation musicale et j’aimais apprendre le solfège. Toujours durant mon enfance, je me suis essayée au violon, sans grande réussite toutefois, et j’ai souvent pianoté sur le synthétiseur de ma maman. J’essayais de reproduire des musiques de film, sans en connaître les notes, juste à l’oreille.

Au fil du temps, mes instruments de prédilection sont devenus les crayons, les stylos et les pinceaux (je fais de l’aquarelle) et désormais, je pianote sur un autre clavier : celui de mon ordinateur…

Pouvez-vous nous parler de votre conte favori ?

Difficile de citer un conte favori, car j’en aime tellement ! Toutefois, je pourrais parler de trois contes que j’apprécie tout particulièrement : Blanche-Neige, Riquet à la houppe, et bien évidemment, Blanche-Rose et Rose-Rouge. Dans ces trois contes, par-delà la jalousie et la solitude de la méchante reine, la laideur apparente de Riquet, ou l’ingratitude et la lâcheté du mauvais nain, la magie omniprésente s’associe aux notions de mérite, de noblesse de caractère, de dépassement des préjugés, de bonheur retrouvé et de famille. La famille est d’ailleurs très importante pour moi.

Mais il y a tant de beaux contes, qu’il n’est vraiment pas aisé de choisir mon préféré. Ce dernier peut d’ailleurs changer en fonction de mon état d’esprit ou du moment (en décembre, par exemple, j’adore relire des contes de Noël, où l’on y retrouve la Befana, ou Snégourotchka et le Grand-Père Gel…). Eh oui ! Je lis toujours des contes de fées… Et je ne m’en lasse pas !

Divider Horizontal

Bibliographie

  • Aeternam Opera, 2014, Eds Durand-Peyroles
  • Les contes féériques d’une lutine de grenier, 2015, Eds Durand-Peyroles
  • Les Carnets d’Enoraen (tomes 1 et 2 et 3), 2012, 2013 et 2016, Eds Durand-Peyroles
  • Brume d’Ange – Nos Totems Ennemis, 2017, Editions Lansdalls
  • Solstices, 2017, Gloriana Editions